Rémy Garcin

  • Rémy Garcin
  • Rémy Garcin

Interview de Rémy Garcin

  • Tout d'abord, pourrais-tu te présenter et nous expliquer quel a été ton parcours pour devenir athlète de haut niveau ? Ton palmarès également ?
J'ai commencé la compétition il y a 2 ans maintenant, pour la première année j'ai fait 2 courses locales et l'année dernière je suis allé aux Championnats de France de Vertical sans aucune idée du niveau, au final je termine 3e. Plus tard je remporte le titre de champion de France de sprint ce qui me qualifie pour les Championnats du monde en Italie et me permet d'accéder à l'équipe de France jeune. Aux Championnats du monde sur la course individuelle je me classe 4e, 9e du sprint et 2e sur le relais jeune. Ensuite j'ai participé à la célèbre Pierra-Menta ou je termine 4e
Cette saison je remporte les titres de champion de France de Vertical Race, d'individuel et vice- champion de France de sprint. 
  • Quand et comment as-tu découvert puis pratiqué le ski de rando ?
Mon père est un ancien coureur en ski alpinisme. Il m'a transmis la passion de ce sport et le goût de l'effort. Dès mes 5 ans je montais en ski de fond (avec des peaux de phoque dessous) et je redescendais en ski alpin que Papa avait monté... Ensuite j'ai eu du matériel plus adapté. J'ai toujours pratiqué le ski de rando dans le Queyras, en famille avec mon chien qui me suit depuis mes débuts.
  • Quelle pratique as-tu de ce sport ? Que recherches-tu dans cette pratique ?
Pour moi le ski alpinisme est avant tout un moyen de m'épanouir, de m'évader en découvrant des territoires. Ensuite j'ai bien sûr des ambitions et des objectifs dans la compétition. Dans ce sport ce qui m'attire beaucoup est le fait de découvrir la montagne sous toutes ses formes, tout en la respectant.
  • Un ou des moments forts que tu as pu vivre en ski de rando ?
Mes premiers moments forts en compétition ont été l'année dernière lors de ma victoire en sprint, de ma quatrième place aux championnats du monde et surtout ma médaille d'argent au relais jeune. En entraînement, ma complicité avec ma chienne Caline me permet de vivre des moments forts en émotions. C'est un véritable bonheur de partager ma passion avec elle... elle m'accompagne dans pratiquement tous mes entraînements. Je partage aussi d'excellents moments avec mon père en skiant des pentes raides et des beaux couloirs.
  • Tes lieux de pratique préférés ? 
Je suis originaire du Queyras, c'est un magnifique terrain de jeux très adapté pour ma pratique. Souvent en début de saison, quand la neige peine à tomber je la trouve au fin fond de la vallée et elle y perdure jusqu'à tard dans la saison. J'ai aussi la chance de chausser les skis devant la maison et de pouvoir grimper sur les sommets des alentours. Quand je pars en course, souvent dans les Alpes du Nord j'aime aussi découvrir de nouveaux paysages et de nouveaux lieux qui se prêtent bien à la pratique.
  • Quels projets pour l'avenir ? Quels objectifs ?
Mes objectifs sont bien sûr de rester le plus longtemps possible dans le haut niveau tout en prenant beaucoup de plaisir. J'ai comme projet pour l'avenir de devenir guide de haute montagne et si possible s'exercer ce métier dans mes montagnes que j'aime tant.
  • Pratiques-tu d'autres sports ? Si oui, lesquels ?
Je pratique pas mal de sport de montagne, en été l'escalade, le VTT, le vélo de route, l'alpinisme, un peu de Trail mais aussi du ski roue afin de me préparer pour la saison. En hiver je suis bien sur une grande partie de mon temps sur les skis de rando mais aussi sur les skis alpins en slalom et en géant au sein du ski club queyras, ce qui m'apporte beaucoup techniquement dans les descentes en ski alpinisme.
  • Quelles relations as-tu avec la montagne ? La nature ?
Je suis vraiment attaché à mes origines et à la nature. Je pense avoir une grande chance de pouvoir vivre toute l'année dans ses paysages magnifiques et en toute liberté. 
  • Quelles émotions, sensations recherchées / vécues ?
Quand j'arrive sur les sommets j'ai toujours cette sensation de grandeur. Dans le ski de rando le plus beau est de pouvoir enchaîner plusieurs sommets, parcourir des kilomètres et des mètres de dénivelé en sillonnant plusieurs vallées.